La sophrologie : Pour qui ?

A partir de 5 ans, la sophrologie permet à l’enfant de se détendre, gérer son stress, ses émotions (colère, frustration), son comportement (hyperactivité, phobie scolaire…) ou encore des difficultés relationnelles.

Quelle que soit la difficulté rencontrée, la première étape sera d’aider l’enfant à relâcher ses tensions physiques et émotionnelles par des jeux dynamiques ludiques. S’en suivra un temps calme dans lequel un conte permettra à l’enfant de s’identifier à un personnage doté de ressources et de capacités qu’il a besoin de développer.

La sophrologie servira à :

  •  Se détendre 
  • Mieux comprendre et exprimer ses émotions 
  • Renforcer sa concentration
  • S’endormir plus facilement
  • S’adapter au changement

L’adolescence marque une phase de transformation physique et psychique parfois difficile à comprendre, intégrer et assimiler. Il peut en résulter du stress, des angoisses, des émotions difficiles à gérer, voire même une perte de motivation, des troubles du sommeil…

La sophrologie apporte à l’adolescent un équilibre qui lui permet de renforcer les structures d’une personnalité encore fragile. Il découvrira une autre relation, un autre regard sur lui.

Les champs d’application sont vastes :

  • Apprendre à gérer son stress, ses angoisses et ses émotions
  • Se préparer à un examen, une compétition sportive
  • Développer sa concentration, sa mémoire
  • Vivre mieux avec son corps (surpoids, puberté, complexes)
  • Renforcer la confiance en soi
  • Réguler ses problèmes de sommeil

… autant de clés qui feront de ces adolescents des adultes épanouis !

Que l’on cherche à dénouer certaines problématiques privées ou professionnelles ou tout simplement à accéder à un mieux-être global, la sophrologie permet de puiser en soi les ressources pour apprendre à écouter ses ressentis corporels et émotionnels, stimuler le positif, éliminer les tensions, tout cela dans le but d’être plus conscient et de trouver ses propres solutions pour vivre un quotidien plus serein.

Les champs d’application sont vastes :

  • Gestion du stress, des émotions
  • Gestion de la douleur
  • Troubles du sommeil
  • Accompagnement dans un processus de deuil
  • Préparation mentale aux événements de la vie
  • Accompagnement vers un mieux-être en complément à un traitement médical, accompagnement à la rééducation
  • Dépassement de phobies et additions

Le passage à la retraite…qu’il soit vécu comme une nouvelle liberté, un repos bien mérité ou au contraire comme une perte d’identité, est une étape de vie importante où il s’agit de retrouver ses marques, de repenser son existence, sa place parmi les autres. Une fois cette étape passée, les seniors sont confrontés à une société en perpétuel mouvement et il leur arrive de se sentir seuls, perdus ou même exclus.

Il est essentiel de prévenir au mieux les effets négatifs du vieillissement afin d’améliorer sa qualité de vie et d’avancer dans l’âge avec sérénité. Mais il est encore plus important de redonner la place que cet « âge d’or » mérite…et cela commence, en tant que sénior, par (re)découvrir soi-même, les joies, les satisfactions et les valeurs propres à cette période de la vie.

A travers la respiration et des mouvements doux du corps, la pratique de la sophrologie favorise :
 – La détente, le bien-être
 – La maitrise de soi (posture, respiration, etc.)
 – La concentration, la stimulation des capacités cognitives (mémoire, langage)
 – Un sommeil de qualité
 – Une sensorialité, une perception accrue
 – Un vécu corporel plus positif – le corps comme porteurs de maux, mais aussi de bien-être et de plaisir


Les cas relevant de la psychiatrie n’entrent pas dans le champ d’application de la sophrologie, dans ce cas je me réserve le droit de vous rediriger vers un professionnel compétent (psychologue ou psychiatre).

La conscience est probablement ce lieu intime où chaque être humain peut en
toute liberté prendre la mesure de sa responsabilité à l’égard de la vie  
Pierre Rabhi

-

Retour haut de page